Financement et voiture d'occasion, on répond à vos questions

Actualités / le 1 oct. 2021
Actualité Jean Lain Occasions labélisée «Financement et voiture d'occasion, on répond à vos questions :» du 1 oct. 2021

Quelles sont les différentes options de financement pour ma voiture d’occasion? 

LE CRÉDIT CLASSIQUE : 

Le crédit auto est un prêt personnel pour qu’une personne puisse acheter un véhicule sans disposer d’avance de la somme correspondante. L’organisme qui propose le crédit paye le vendeur du véhicule (la concession) à la place de l’acheteur.  En contrepartie, le bénéficiaire du crédit rembourse à l’organisme bancaire chaque mois une partie du montant versé, à laquelle s’ajoute des intérêts. C’est à vous de choisir la durée du prêt, de douze mois à plusieurs années. Afin de diminuer vos mensualités, vous avez la possibilité de faire reprendre votre ancienne voiture ou de verser un apport.  Mais bien-sûr, l’apport ou la reprise ne sont pas obligatoires pour bénéficier d’un crédit auto ! 

LA LOA :

Le terme “LOA” correspond à la Location avec Option d’Achat pour un véhicule d’occasion. Elle vous permet de louer un véhicule avec la possibilité, en fin de contrat, d’acquérir ledit véhicule. La durée de la location est assez flexible et s’adapte avant à vous, elle peut donc varier de 12 mois à 61 mois. Durant cette période, vous versez chaque mois un montant, fixé avec la maison de financement, et utilisez le véhicule selon les conditions établies dans le contrat. Comme pour le crédit classique, il est possible de réaliser une location avec option d’achat avec ou sans apport initial. La différence réside dans le fait que le propriétaire du véhicule est l’organisme de financement et vous êtes le loueur. La carte grise n’est donc pas à votre nom mais au nom de l’organisme de financement.

À la fin du contrat, trois options sont possibles pour vous : 

  1. Le rachat du véhicule : Lorsque le contrat se termine, vous pouvez acquérir définitivement le véhicule que vous louiez jusqu’à présent. Pour devenir le propriétaire, vous devez racheter la valeur résiduelle du véhicule (ce que vaut le véhicule au terme de la location) indiquée préalablement lors de la rédaction du contrat. Vous devez donc faire établir la carte grise à votre nom, et dès lors vous voilà libre de disposer du véhicule ou de le revendre.
  2. La restitution simple du véhicule :  Au terme du contrat de location, si vous ne souhaitez pas devenir le propriétaire du véhicule, vous devez le restituer en parfait état général (présence de chocs, de rayures…), mécanique et avec le bon forfait kilométrique (vu dans le contrat). Vous n’aurez pas à vous soucier de la revente du véhicule.
  3. Revendre le véhicule : Si vous le souhaitez, vous pouvez racheter le véhicule que vous louiez en réglant la valeur résiduelle convenue à l’organisme de crédit et revendre à un particulier celui-ci.

 

 

Voir nos véhicules éligibles à la LOA

 

LE CRÉDIT BALLON : 

Un crédit ballon est un contrat de location de véhicule. Particuliers, professionnels, personnes physiques ou morales peuvent souscrire à ce crédit. Le crédit est une solution de financement automobile moins répandue que le prêt classique ou encore la LOA. Pourtant, il peut s’agir d’une offre adaptée à de nombreuses personnes du fait de certains atouts. Les options de sortie sont multiples et il y a une vraie souplesse de fonctionnement, pour s’adapter au mieux aux besoins de chacun. Cela passe de la restitution du véhicule au rachat en passant par la revente ou une prolongation du contrat. Grâce au crédit ballon, vous roulez avec un véhicule récent et vous pouvez régulièrement en changer.  


A la fin du contrat, plusieurs options s’offrent à vous :  

  1. Acheter le véhicule au prix défini à l’avance dans le contrat et ainsi clore le contrat ; 
  2. Rendre le véhicule et clore le crédit ballon ;  
  3. Renouveler le contrat de bail et continuer le crédit ballon.  

 

Voir nos véhicules éligibles au crédit ballon

Tableau comparatif financement VO

Quelle que soit le financement que vous désirez, notre équipe sera à vos côté pour vous conseiller et vous guider pour vous proposer le produit le plus adapté à votre situation personnelle.  

 

Une question ? Contactez-nous !

 

Location ou achat à crédit : comment assurer son véhicule ? 

L’assurance tous risques est conseillée en toute situation. Choisir de financer sa voiture en leasing (LOA), en crédit classique ou en crédit ballon, ne vous dispense pas de l’obligation de l’assurer. Quel que soit le mode de financement de votre voiture (LOA, crédit classique ou crédit ballon), il est conseillé de s’assurer en tous risques. En effet, en cas de destruction ou de vol du véhicule, il vous faudra rembourser la valeur totale à la maison de financement. Vous devrez aussi vous acquitter de frais annexes telles que des pénalités de remboursement anticipé.  

Quels sont les autres produits que vous proposez ? 

  • La garantie protection pécuniaire :
    Il s’agit d’une assurance facultative qui, lorsqu’elle est souscrite, couvre les cas de dommages comme : 
    Le vol ou la perte du véhicule 
    Les accidents ou incendies 
    Les dommages générés dans le cas d’une catastrophe naturelle 
  • L’extension de garantie VO : 
    En cas de panne mécanique, électrique ou électronique, votre contrat avec l’extension de garantie prend en charge les réparations (pièces et mains d’œuvre, hors usure normale des pièces), selon le carnet d’engagement de réparation. 
  • La garantie valeur d’achat : 
    La garantie valeur d’achat est une assurance garantissant une indemnisation correspondant au prix réellement déboursé lors de l’acquisition du véhicule, celui-ci figure sur la facture d’achat ou le contrat souscrit. 
  • Le contrat d’entretien : 
    Associé aux extensions de garantie, ce service inclut de nombreuses prestations telles que des diagnostics sécurité, la révision, le freinage, la vidange, l’éclairage, la climatisation et même les balais d’essui glace. 

  • L’acceptation d’un crédit auto ou d’une LOA dépend de nombreux critères tels que vos revenus, votre taux d’endettement et votre situation familiale. Avec ces éléments, la maison de financement va évaluer vos capacités de remboursement et mesurer le risque. 
  • Les revenus disponibles : vos revenus ne concernent pas uniquement vos bulletins de salaire, ils vous demanderont également des revenus annexes, exceptionnels ou encore des mensualités, comme les aides sociales, les allocations ou la retraite.  
  • La situation personnelle : vos charges seront également prises en compte afin d’évaluer si vos revenus disponibles suffisent pour vivre normalement tout en remboursant vos mensualités sur votre financement auto (votre âge, la composition de votre foyer, votre statut familial…). 
  • Le taux d’endettement : pour ce faire, la maison de financement vous demandera d’indiquer vos autres emprunts et fera un ratio avec vos revenus disponibles. En croisant tous ces éléments, la maison de financement saura si vous remplissez les conditions d’acceptation de votre demande de crédit.  

Si vous n’êtes pas majeur : l’âge est un critère de décision importante dans la démarche d’obtention d’un crédit.  
Si vous êtes fiché Banque de France : pour prétendre à obtenir un crédit automobile, il ne faut être en aucun cas fiché Banque de France, sinon votre demande de financement sera immédiatement refusée. En cas de problème de remboursement d’un crédit et de frais impayés, vous faites directement l’objet d’un fichage bancaire. 
Si vous ne remplissez pas les critères demandés : les maisons de financement ont généralement leurs propres critères afin de voir s’ils accepteront de financer l’achat de votre future voiture. Si votre dossier ne s’intègre pas dans les conditions qu’auront fixé les maisons de financements, malheureusement, elles ne vous accorderont pas de prêt.  

  • Pour une LOA, vous devrez fournir : 

Une copie de votre pièce d’identité (passeport ou carte nationale d’identité) en cours de validité ; 
Une copie de vos trois derniers bulletins de paie ; 
Votre relevé d’identité bancaire ; 
Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture électricité ou eau, facture téléphonique) ; 
Votre dernier avis d’imposition. 

 

  • Pour un crédit classique : 

Une copie de votre pièce d’identité (passeport ou carte nationale d’identité) en cours de validité ; 
Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture électricité ou eau, facture téléphonique) ; 
Votre relevé d’identité bancaire ; 
Une copie de vos trois derniers bulletins de paie ; 
Un justificatif du montant de l’apport personnel (le cas échéant)