Un véhicule de direction, qu'est-ce que c'est ?

Conseils et astuces / le 14 sept. 2020
Actualité Jean Lain Occasions labélisée «Un véhicule de direction, qu'est-ce que c'est ?» du 14 sept. 2020

Dans la recherche de votre future voiture, vous êtes forcement à la recherche de la meilleure affaire possible. Peut-être seriez-vous tenté par l’acquisition d’un véhicule de direction?

Mais alors, qu’est-ce qu’un véhicule de direction?


Il s’agit tout simplement d’un modèle récent qui a été immatriculé par un professionnel, soit un constructeur, un concessionnaire, un agent de la marque… à des fins de présentations aux potentiels clients. Et qui, après quelques temps, a vocation à être revendu avec une remise plus ou moins importante.

Alors convaincu ?

En effet, sur les cartes grises est indiquée la mention « véhicules de direction», suivie de la date de fin de validité. Cette période dure de 3 mois à un an, et après cela le véhicule de direction peut être cédé à un particulier. Vu que le VD a déjà été immatriculé, il n’est plus considéré comme véhicule neuf.

Un véhicule de direction est un véhicule d’occasion qui n’a parfois que quelques kilomètres au compteur, voire aucun dans certains cas. C’est pour cela, que le véhicule de démonstration est proposé à un tarif beaucoup plus bas comparé à un véhicule neuf ou d’occasion. Entre 15% et 25%, voici les remises pratiquées, voire davantage.

 

  • Le faible kilométrage de ces véhicules représente un réel avantage à l’achat.
  • L’historique et l’entretien du véhicule sont également des avantages. Le véhicule étant récent et venant d’un professionnel de l’automobile, vous pourrez acheter ce véhicule en toute transparence (carnet d’entretien et factures à l’appui).
  • Pour ce qui est des options et de la configuration, les véhicules de démonstration sont souvent équipés de nombreuses options, souvent le haut de gamme du modèle.

Si on récapitule, un véhicule de direction n’est pas un véhicule neuf, d’un point de vue juridique. Si vous achetez un VD, il s’agit d’une « deuxième main », ce qui entraine une décote sur le marché de l’occasion (mais celle-ci est compensée par la remise dès l’achat).

Si vous achetez un véhicule de direction, trois mois après sa première immatriculation (par un professionnel), la durée de la garantie sera réduite. Mais vous pouvez compenser cela, en optant pour une extension de garantie, ce qui est possible pendant plusieurs mois après la première immatriculation (allant d’un an à quatre ans, chez Jean Lain).

D’un point de vue administratif, le vendeur doit procéder à une « fin de direction». Il doit déclarer à la préfecture la cession du véhicule, le client reçoit un récépissé de fin de démonstration.

 

Découvrir nos véhicules de direction !